Simplement de droite !

1567323_3_8519_l-ump-cherche-a-remailler-son-tissu-militantMa tribune publiée dans Valeurs Actuelles :

Depuis bientôt deux ans, là-haut, à Paris, l’immeuble de verre de la rue de Vaugirard n’en fini plus de s’ébranler sous les coups de boutoir des protagonistes de la funeste élection du président de l’UMP. Les flingues n’ont jamais été rengainés entres les deux frères ennemis et leurs sbires, perdus, sans leur père – en retrait mais pas vraiment – depuis mai 2012, pendus à son éventuel retour.

En bas, militants et sympathisants s’impatientent ! Les Français aussi ! Navrés, une fois de plus, de voir devant eux la droite la plus bête du monde. Excédés de voir le boulevard laissé à une gauche qui ne maîtrise plus rien ; ni l’économie, ni la courbe du chômage, pas plus que sa majorité.

Les Français en ont marre de voir cette droite porter que le nom de ce qu’elle est, qui n’est plus que l’ombre d’elle même. Quand arrivera-t-elle à lever la tête et se regarder dans le miroir ? Faire son mea-culpa et se recentrer sur ses idées ? Écouter sa base ; les 2 pieds dans le quotidien, pour en tirer une ligne politique claire ? Arrêter de se « gauchiser » sous prétexte que ce serait l’envie, électoralement compatible, du moment ? La ligne politique de notre grande famille conservatrice de droite incarnée par l’UMP ne doit pas être dirigée par le sens du vent.

J’appelle de mes vœux, une UMP… Simplement de droite, porteuse d’un projet et d’une ligne politique empreintes de valeurs fortes, respectueuse de l’Homme et du bien commun.

Une droite qui fasse aimer son pays et son drapeau, fière de ses racines, car c’est l’appui sur le passé qui permet d’aller vers l’avenir. Sa vision de l’Europe, la grande oubliée de ces dernières semaines, doit être un outil au service des 28 États, sans être un « gloubi-boulga » fédéral qui annihile toute souveraineté.

Éthique sur les sujets sociétaux, elle devra savoir remettre en cause certaines lois et aborder avec prudence tout ce qui touche aux fondements de notre humanité ; la vie, l’Homme et la famille. La mode est un éternel recommencement et ne doit pas être sujette à une légifération circonstancielle.

Gestionnaire et courageuse, elle ajustera au mieux les ressources humaines d’États, afin que ce dernier puisse assurer ses fonctions régaliennes et déléguera pour le reste. L’abnégation ne devra pas lui manquer pour remettre en cause le statut de fonctionnaire là où il n’est plus justifié. Il en va de l’équité pour tous.

Elle priorisera les PME/PMI et TPE/TPI qui sont un véritable vivier d’emploi. Pour cela elle devra alléger le code du travail, plus vecteur de chômage que protecteur des salariés. Elle fera sauter le verrou idiot et dogmatique des 35 heures, car le travail n’est pas un entier divisible. C’est l’activité qui amène l’activité et la croissance. L’apprentissage, véritable engrenage au travail, devra être valorisé. C’est l’assurance de pouvoir faire des études à bas coût, d’apprendre un métier et mettre un pied solide dans le monde de l’entreprise.

Le travail doit être la norme et l’assistance, l’exception. Combien de nos compatriotes, qui auraient le choix, sont tentés par les douceurs d’un système hérité des trente glorieuses que nous ne pouvons plus assumer. Combien pensent à leurs droits plutôt qu’à ses devoirs ?

Notre système éducatif est en panne. Ce n’est, malheureusement pas, la réforme des rythmes scolaires qui balayera, tout, d’un coup de baguette magique. Il faut revenir aux fondamentaux de l’instruction ; lire, écrire, compter et savoir notre Histoire sans exclusions, sans repentances interminables. C’est par l’école que nous devrons redonner la vérité, le goût de l’effort, du travail bien fait et du mérite.

Écouter nos militants et sympathisants, définir une ligne claire, faire des propositions, parler vrai ; cash, regagner la confiance des Français doit être la priorité de l’UMP, pour se reconstruire. Nous n’en pouvons plus des ordres descendus de Paris pour donner une direction, investir un candidat… Revenons à l’essentiel, à la démocratie.

Les élections internes ne doivent pas être un cheval de Troie pour la présidentielle de 2017. Ce sont bien 2 élections distinctes. Les candidats à la présidence de l’UMP devront porter un projet pour cette dernière, avec pour seule ambition de remettre sur les rails notre grande famille de droite. Tant de place a déjà été laissé entre notre bord droit et le FN. Prenons garde à ne pas en laisser plus. Je vois, ça et là, tant de votes de désespérances car il n’y a plus rien qui vaille entre le Front de gauche et FN.

L’UMP a résisté aux déchirements des dernières élections internes, à Bygmalion, au dernier bureau politique qui a mis en place le triumvirat. Qu’elle profite de ces profondes remises en cause, pour écouter sa base, construire un projet fort et le faire porter avec conviction et sincérité par des Hommes neufs. Je suis prêt à prendre ma part pour l’y aider, pourvu qu’elle soit ce qu’elle doit être, simplement de droite !

Hugues FOUCAULT

Maire de Bretagne

Conseiller national UMP

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Simplement de droite !

  1. Ping : Gueule de bois… Pas vraiment, c’était prévisible… | Hugues FOUCAULT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s